Stéphane Épardaud

Stéphane Épardaud

Red Hat

Depuis les hautes montagnes de Nice, Stéphane travaille pour Red Hat sur le project Vert.x et Quarkus.

Hacker passionné de Java, C, Perl ou Scheme. Versé dans les standards web et des bases de données, il a travaillé sur divers projets tel qu'un éditeur XML WYSIWYG, une libraire de multi-threading en C, un language pour agents mobiles en Scheme (compilateur et machines virtuelles), ainsi que des services web 2.0 RESTful et des interfaces web riches en HTML 5 / Javascript.

Avide de partage de connaissance, il va souvent parler dans des conférences tels que Scheme Workshop, l´Université de Nice, Devoxx, JavaOne, JavaZone, JAX, de nombreux Java User Groups, dont le Riviera Java User Group qu'il anime conjointement. Acteur passionné de l´open

Twitter : @UnFroMage

Blog: http://stephane.epardaud.fr

java

Track : Java, JVM

Type de présentation : University

Microservices réactifs avec Quarkus

La programmation réactive s’inspire de la programmation fonctionnelle et des flux de données. En d’autres termes, c’est déroutant… Il est également difficile de comprendre quand le réactif est bénéfique et quand la programmation impérative est suffisante. Quarkus unifie programmation impérative et réactive, ce qui vous laisse le choix. Dans cette université, nous verrons ce qui se cache derrière “le réactif”, l’historique et les tendances actuelles. Nous verrons également comment implémenter des applications réactives avec Quarkus, et Mutiny, sa nouvelle librairie de programmation réactive. Nous couvrirons HTTP mais également Kafka, l’accès aux bases de données, les transactions, l’utilisation de service réactifs, les ponts avec la programmation impérative traditionnelle… Bref, cette université couvre tout ce dont vous avez besoin pour commencer vos développements réactifs sur Quarkus.

future

Track : Mind the Geek

Type de présentation : Conference

Continuez à vous mentir : tout va bien. Non, ça ne va pas… Chronique d'une dépression.

La seule chose pire que d'écouter un déprimé vous raconter sa détresse, c'est d'être soi-même en dépression.

Avec les confinements successifs, nombre d'entre nous ont dû faire face à des difficultés organisationnelles, mentales, émotionnelles, et du doute, de l'angoisse, de la tristesse.

Peut-être même un burnout, une dépression… Mais d'ailleurs, qu'est-ce que c'est ? Quels sont les signes ? Comment ça se manifeste chez soi ? Comment le voir chez les autres ?

Figurez-vous que rien de cela n'est simple. Un trouble mental est beaucoup plus dur à voir chez soi ou chez les autres qu'un handicap physique. Sans compter les tabous autour de ces sujets, et l'incompréhension de la plupart des gens.

Je vais vous raconter de manière totalement personnelle et anecdotique comment je me suis retrouvé en dépression, comment j'ai réussi à m'en rendre compte (ça m'a pris plus d'un an), et comment je m'en suis sorti (là aussi, rajoutez plus d'un an), et comment j'ai élaboré des stratégies pour ne pas y retourner.

Je présenterai mon expérience personnelle, une explication de comment je l'ai vécue, et des trucs et astuces pour s'aider et comprendre les autres. Dans l'espoir que ça vous aide.