Horacio Gonzalez | Devoxx

Horacio Gonzalez
Horacio Gonzalez Twitter

From OVH

Malgré ce que son accent espagnol bien prononcé peut suggérer, Horacio est arrivé en France il y a plus d'une quinzaine d'années. Passionné d'informatique, dans laquelle il est tombé depuis tout petit, il a découvert le développement web en 1997 et depuis il n'a pas arrêté de bosser autour.

Après quelques années comme tech leader de la partie frontend de @warp10io chez Cityzen Data, Horacio a rejoint OVH en tant que Developer Advocate. Il est cofondateur du FinistDevs et organisateur du DevFest du Bout du Monde, le DevFest français le plus proche de la Silicon Valley.

Passionné par le développement web et tout ce qui gravite autour des composants web, Horacio est Google Developer Expert (GDE) en Web Technologies et Polymer.

Blog: https://lostinbrittany.org

wm Web, JS, HTML5 et UX

Capacitor : passez d'une PWA à une application native en 5 minutes

Tools-in-Action

Ah, Capacitor, quelle belle idée, une lib JS pour transformer facilement une webapp dans une application Android ou iOS disponible dans leurs stores, un peu comme une nouvelle génération de Cordova, sans la difficulté...

Ben non, l'idée de Capacitor me laissait sceptique. J'ai passé les deux dernières années a développer des PWA, alors la pensée de devoir revenir à faire des applications hybrides ou native me paressait simplement obsolète. Dans ma tête j'avais mis Capacitor dans la case techno cool qui ne m'intéresse pas. Mais à ce moment j'ai relu avec attention leur site et j'ai vu une ligne qui m'a séduit: Build web apps that run equally well on iOS, Android, Electron, and as Progressive Web Apps.

Hmmm, si je pouvais prendre une PWA et générer à partir d'elle une appli native Android, une autre iOS et une implémentation Electron en bonus, ça pourrait être carrément cool !

J'ai donc décidé de teste Capacitor sur certaines de mes PWA pour voir si je pouvais les transformer en applications natives. Et ce talk est le retour d'expérience de ce processus, mes premiers pas avec Capacitor, ce qui a marché et ce qui n'a pas marché, et surtout ce que j'ai appris dans le processus

mobile Mobile, IoT, AR

Venez coder votre 1ère application Flutter !

Hands-on Labs

Le 4 décembre dernier Google sortait enfin la 1.0 de Flutter, le nouveau SDK open-source pour créer des application iOS et Android performantes et adaptées à l’OS. Sur le papier ça a l'air intéressant, mais c'est comment coder avec du Flutter ? ‘Un peu comme React Native ou Xamarin ?’ Oui, un peu… mais avec une intégration avec les widgets natifs et des niveaux de performance qui vont au delà de ce que Xamarin ou React Native peuvent proposer, le tout avec très peu de lignes de code.

Dans ce bootcamp nous allons faire une introduction pratique à Flutter. Vous arrivez à la séance équipés d’un ordinateur portable, avec Android Studio ou VS Code et vous partez à la fin en ayant développé une petite application Flutter tournant sur Android et iOS, en ayant intégré les principes de base .

PREREQUIS INDISPENSABLE, vous devez apporter un ordinateur (PC portable ou MacBook) avec un environnement Flutter opérationnel en ayant suivi les 3 étapes suivantes :

  • https://flutter.io/docs/get-started/install

  • https://flutter.io/docs/get-started/editor

  • https://flutter.io/docs/get-started/test-drive

Si vous affichez l'application de base dans un émulateur c'est tout bon !!